isolation et amenagement des combles

L’aménagement des combles est la meilleure solution pour économiser sur la facture d’énergie. En effet, cette opération implique une modification de la charpente, l’installation de système de chauffage, mais surtout l’isolation des combles. Si vous comptez aménager et améliorer l’isolation de vos combles, voici comment procéder.

Les points clés pour aménager des combles

Les combles font partie intégrante de la maison. Mais afin de les rendre habitables, il faut au préalable les aménager, voire même parfaire leur isolation. Pour cela, il y a quelques règles à respecter. Tout d’abord, assurez-vous que la charpente n’empiète pas sur la surface du plancher. Ensuite, vérifier que la hauteur est amplement suffisante au faîtage soit supérieure à 1,80 m. En dessous de cette valeur, les combles ne pourront pas être habitables.

Par ailleurs, l’aménagement des combles nécessite l’accomplissement de certaines formalités. En l’occurrence, si la surface est inférieure à 20 mètres carrés et la surface totale du plancher ne dépasse pas les 150 mètres carrés, il est inutile de demander une autorisation, un avertissement auprès des services fiscaux suffit. Et si la surface est d’environ 40 mètres carrés, il est nécessaire de faire une déclaration préalable des travaux. Et au-delà de 40 mètres carrés, la demande d’un permis de construire est obligatoire. Pour finir, veillez à faciliter l’accès à vos combles au moyen d’une trappe ou d’un escalier. Qui plus est, si vous manquez d’espace, il vous sera toujours possible d’opter pour un escalier escamotable.

Les astuces pour bien isoler les combles

L’isolation des combles est une étape fondamentale pour anticiper les pertes de chaleur qui sont assez fréquentes au niveau de la toiture. Pour ce faire, il existe différentes techniques d’isolation qui ont déjà fait leurs preuves. Il y a l’isolant à poser sur le plancher, l’isolation par soufflage et celle par épandage. Cette première technique consiste à installer sur toute la surface du plancher un isolant en rouleaux ou en panneaux. Il peut s’agir de laine de verre ou bien de laine de roche. Et pour éviter les ponts thermiques, veillez à tapisser la partie supérieure des solives de l’isolant. C’est une technique facile à mettre en place et ultra pratique.

À propos de l’isolation par soufflage, il suffira de déposer l’isolant en vrac sur le plancher des combles. Cela est possible via une gaine permettant de souffler les isolants. Vous avez le choix entre les flocons de laine minérale, l’ouate de cellulose et les fibres de bois. Quoi qu’il en soit, il faudrait respecter une hauteur de 30 à 33 cm pour assurer un haut niveau d’isolation.

Enfin, l’isolation par épandage requiert l’usage d’un râteau qui permet d’ajuster l’isolant à la hauteur voulue. De la même manière, il faut placer un pare-vapeur indépendant et colmater la jointure toiture/façade. Sachez que pour cette technique, l’isolant sera réparti entre les solives par épandage manuel.